Na Zapad Index du Forum

Na Zapad
Vous entrez ici sur le Forum des membres et des sympathisants de l'association Na Zapad, groupe de reconstitution historique dédié à trois périodes bien définies de l'histoire Russe et Soviétique.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les marquages des pattes d'épaule

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Na Zapad Index du Forum -> ARMEE RUSSE 1914-1923 -> Uniformes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Youri


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2011
Messages: 273
Localisation: nantes

MessagePosté le: Dim 18 Jan - 14:33 (2015)    Sujet du message: Les marquages des pattes d'épaule Répondre en citant

Je ne m'attaquerai pas aux différents types de marquages sur les pattes d'épaules, notre bon docteur Mengeloff le fait déjà très bien.

Non, mon sujet ici est "comment cela se fait ?"

En reprennant la recette donnée dans l'autre poste, je me suis mis à la recherche des différents ingrédients pour refaire les marquages.

Au niveau du pochoir, pas trop de problèmes, j'ai les fichiers du lettrage, une imprimante et une plastifieuse. Avec mes dix doigts, je devrai m'en sortir.

Par contre, pour les ingrédients, c'est déjà plus chaud.

En effet, la vente de dichromate de potassium pour les marquages jaunes est réglementée. Quelques heures de recherches plus tard, je trouve une source potable et pas trop chère (pour un essai, après 10 € les 50 g, cela risque de monter vite).

L'huile de lin ne pose pas de problème même si j'ai préféré prendre de la bonne raffinée et non pas un vieux stock qui me sert à huiler des crosses.

En continuant mes recherches, je me suis rendu assez rapidement compte que, en mélangeant un pigment réduit en poudre et de l'huile de lin on obtient deux choses bien connues :

De la peinture à l'huile (plus celle des artistes peintres que de ceux en bâtiments)

Un machin ignoble qui met une bonne semaine à sécher.

Après quelques test à base de peinture moderne pour valider le processus de marquage, je passe aux vraies affaires :



Comme vous pouvez le voir, le dichromate est très orange, beaucoup plus que ce que l'on peut voir sur les bonnes d'époque. Le pilon est la essentiellement car les cristaux dont j e dispose sont trop gros pour faire une patte facile d'emploi, j'obtiendrai au mieux un machin granuleux que je ne pourrai pas employer avec le pochoir.

Donc, maintenant que les préliminaires sont finis, passons à l'huile de coude.

Je broie un peu de cristaux histoire d'avoir un truc utilisable et très vite je me rend compte que je vais avoir une bonne surprise :



Et oui, une fois réduit à une poudre, le dichromate de potassium à la bonne idée de s'éclaicir pour arriver à une teinte très proche de celle de la peinture utilisée pour les tests (jaune de cadmium foncé de chez Lefranc & Bourgeois)

Donc, maintenant que j'ai ma poudre, je mélange avec de l'huile de lin pour faire ma peinture :



J'emploie un mélange 3/4 poudre 1/4 huile histoire d'obtenir une bonne patte bien souple mais pouvant former une sur épaisseur sur le tissu malgré le retrait suite au séchage.

Passons maintenant à la dernière étape de mon délire, la mise en peinture :



Le pochoir effectué est celui du 34° régiment. Pourquoi ce régiment ?

Ben parce que je voulais un régiment à 2 chiffres parce que 1 seul c'est trop facile et que en prime les 9 premiers régiments portent souvent un monogramme.

Donc, maintenant, avec un léger tremblement dans les mains suite à l’excitation, j'enlève le pochoir pour voir le résultat :

 


Oui, en effet, je pense avoir ici atteint la perfection de la quintessence totale (non, ça va très bien mes chevilles pourquoi ?)

Une petite vérification histoire de voir la sur épaisseur :



Non, la photo n'est pas floue (au premier plan,je ne dis pas que pour le fond...), il y a bien une sur épaisseur d'en gros 1 mm, le résultat dépasse même mes espérances !

Derniers petits détails qui peuvent avoir une importance, ceci n'est pas à refaire chez vous, le dichromate de potassium semble largement toxique, d'ou les gants histoire de me protéger un minimum.

J'ai contaté sur les exemples survivant de pattes que le lettrage varie énormément suivant les régiments. Je pense même n'avoir jamais vu de modèle suivant exactement celui stipulé dans les planches officielles. Cela vient probablement que, comme pas mal de matériel d'habillement, les sources d'approvisionnement étaient locales et donc variables.

D'autres part, il me vient à l'esprit que moi, je n'en aurai pas besoin, je suis officier et donc j'ai soit de la broderie ou des insignes métalliques, faut être con quand même pour faire ça uniquement pour les autres.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 18 Jan - 14:33 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
rougeau
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2011
Messages: 2 813
Localisation: jura

MessagePosté le: Dim 18 Jan - 14:38 (2015)    Sujet du message: Les marquages des pattes d'épaule Répondre en citant

Nickel Manu  Okay
Revenir en haut
plumof
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2011
Messages: 1 721
Localisation: chartres

MessagePosté le: Dim 18 Jan - 23:03 (2015)    Sujet du message: Les marquages des pattes d'épaule Répondre en citant

Comme en cw peut etre faire boullir l huile de lin avant utilisation pour qu elle seche  plus rapidment.
_________________
manger ça fait du bien...
Revenir en haut
Youri


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2011
Messages: 273
Localisation: nantes

MessagePosté le: Mar 20 Jan - 15:25 (2015)    Sujet du message: Les marquages des pattes d'épaule Répondre en citant

C'est bien ce que je comptais faire à la base mais bon, dans la cuisine avec des ados qui piaffent pour pouvoir bouffer alors que j'emploie la table, je le sentais pas trop, déjà que j'étais en infériorité numérique...

Cela me rappelle, au niveau de l'incompréhension la tête de la (charmante) caissière du magasin de bricolo ou je suis allez acheter la peinture, l'huile de lin raffinée et la spatule.

A la question "ho, aurions nous un nouvel artiste dans la région ?"

Ben j'ai répondu "non, c'est pour faire des marquages sur des pattes d'épaule russes 1° guerre mondiale"

elle m'a avoué n'avoir strictement rien compris à ce que je racontais

Au global, cela sèche d'ailleurs plus vite que prévu vu la dose de poudre dedans. 48h après, c'est complètement sec, cela reste acceptable comme temps de séchage.
Revenir en haut
plumof
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2011
Messages: 1 721
Localisation: chartres

MessagePosté le: Mar 20 Jan - 16:29 (2015)    Sujet du message: Les marquages des pattes d'épaule Répondre en citant

effectivement, cela ne vaux pas le coup de se faire chier a faire bouillir l'huile de lin.
et ça évite les ennuis matrimoniaux............... Mr. Green
_________________
manger ça fait du bien...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:54 (2018)    Sujet du message: Les marquages des pattes d'épaule

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Na Zapad Index du Forum -> ARMEE RUSSE 1914-1923 -> Uniformes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com